Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

Équipes d’Animation de la Paroisse

Accueil > Vivre en secteur > Étiolles - St Martin > Équipes d’Animation de la Paroisse

Équipe Animatrice


Les membres de l’équipe actuelle d’Étiolles sont :

  • Père Jean-Samuel RAKOTOZAFINDRASAMBO
  • Patrick DUBRUNFAUT (responsable de l’équipe)
  • Christiane GENETIER
  • Marion HEMBACHER
  • Sylvie MARNAT

Composition et mission d’une Équipe Animatrice. Cliquez sur le lien suivant : [1]

Contact Équipe Animatrice d’Étiolles :
"Mail"

Conseil Paroissial pour les Affaires Économiques

Les membres du CPAE d’Étiolles sont :

  • Père Jean-Samuel RAKOTOZAFINDRASAMBO
  • Christiane GENETIER (Trésorière-comptable)
  • Patrick DUBRUNFAUT (Adjoint Trésorier-comptable)
  • Edith DEVERDUN
  • Marielle LECLERC
  • Sylvie MARNAT (Equipe Animatrice)
  • Dominique MARES (Secrétaire)

_Désignation des membres et mission du CPAE. Cliquez sur le lien suivant : [2]

Équipes au service de la Liturgie

1- L’Équipe de la sacristie

Les sacristains et sacristines actuels d’Étiolles sont :

  • Patrick DUBRUNFAUT
  • Jacqueline MARX
  • Nicolas PORCHER (en remplacement)
  • Annie TOURET

La sacristie est l’annexe d’une église où l’on conserve les vases sacrés et où le prêtre se prépare pour célébrer le service divin.

Mission des sacristains. Cliquez sur le lien suivant : [3]

2- L’Équipe d’art floral

Fleurir l’église, ce n’est pas simplement embellir un lieu, c’est aussi et surtout amener l’ensemble de la communauté à rendre grâce à Dieu pour la beauté de la création qu’Il nous a offerte, de cette vie qui se transforme et s’éternise en Dieu.

Les membres de l’équipe actuelle d’Étiolles sont :

  • Jacqueline CHANTEAU
  • Christiane GENETIER

Mission d’une Équipe Florale. Cliquez sur le lien suivant : [4]

3- L’Équipe d’accueil

Les membres de l’équipe actuelle d’Étiolles sont :

  • Patrick DUBRUNFAUT
  • Christiane GENETIER
  • Marion HEMBACHER
  • Sylvie MARNAT

Mission des membres de l’accueil. Cliquez sur le lien suivant : [5]

4- L’Équipe pour les Prières Universelles

Les membres de l’équipe actuelle d’Étiolles sont :

  • Solveig DEBRAY
  • Emmanuel DESGREES du LOÛ
  • Christian DEVERDUN
  • Régine d’HEBRAIL
  • Amalia DURIEZ
  • Philippe HINGRE
  • Jean-Paul LECLERC
  • Dominique MARES
  • Yves NEVEUX
  • Nicolas PORCHER
  • Azarias SEKKO
  • Annie TOURET

Les prières universelles des livrets de prières c’est bien, préparées par un membre de la communauté pour ses membres c’est mieux !

Préparation d’une prière universelle. Cliquez sur le lien suivant : [6]

5- L’Équipe des lectures de la Parole

"Le Christ est là présent dans sa parole, car c’est lui qui parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures " (Constitution sur la Sainte Liturgie, no. 7). C’est une magnifique responsabilité que d’être lecteur ; elle est exigeante : il s’agit ni plus ni moins que de prêter sa voix au Seigneur.

Mission des lecteurs. Cliquez sur le lien suivant : [7]

6- L’Équipe d’animation du chant/préparation des messes

_Jacqueline CHANTEAU (Responsable préparation messes)
Contact : "Mail"

Animateurs actuels pour les messes familiales :

  • Pascale DESGREES du LOU (animation chants)
  • Paul DESGREES du LOU (organiste)

Animateurs actuels pour les autres messes :

  • Jacqueline CHANTEAU (animation chants)
  • Pascale DESGREES du LOU (animation chants)
  • Christian DEVERDUN (animation chants)
  • Xavier d’HEBRAIL (orgue/ animation chants)
  • Philippe HINGRE (animation chants)
  • Sarah PORCHER (animation chants)

Mission des animateurs. Cliquez sur le lien suivant : [8]

7- L’Équipe des Servants de messe

Pendant des cérémonies à l’église on voit des enfants assister le prêtre. Vêtus d’une aube blanche, ils se tiennent près de lui.

C’est un service de fidélité proposé aux jeunes : servir l’Église, en apprenant la régularité à l’Eucharistie dominicale. Par leur présence et leur service, les servants de messe soutiennent la prière de toute l’assemblée et participent ainsi à la beauté de la liturgie. C’est une manière de servir la communauté, la Parole et l’Autel.

"Quel est le rôle des enfants de chœur ?" Cliquez sur le lien suivant : [9]

8- La communion aux malades

Le service de la communion aux malades est de plus en plus répandu. Il est souvent organisé dans le Service Évangélique des Malades.
Ce service d’église s’adresse à toute personne qui, empêchée de participer à la vie paroissiale par la maladie, même passagère, un handicap ou le grand âge, désire recevoir la Communion à domicile et garder le lien avec la communauté paroissiale.
Ce sont normalement des personnes formées pour ce service.

Plus de renseignements : voir Visiteurs des malades et personnes âgées.

Il peut aussi arriver qu’un membre d’une famille soit malade et doive rester à la maison.

"Comment faire quand l’un de ses proches veut lui apporter la communion ?" Cliquez sur le lien suivant : [10]

Catéchisme paroisse d’Étiolles

Éveil à la Foi (Maternelle/moyenne section à CE1)


Une rencontre par mois d’octobre à juin, les dimanches des messes des familles. Rdv à 10h55 au prieuré 3 Grande Rue à Étiolles.
Après une animation spirituelle et un bricolage en lien avec la liturgie du jour, les enfants rejoignent la fin de la messe des familles à l’église. Fin à 12h-12h15. Groupe de 10 à 20 enfants.
"Qu’est-ce que l’Eveil à a Foi ? Comment se déroule une rencontre ?" Cliquez sur le lien suivant :  [11]

Catéchisme (CE2-CM1-CM2)


Une rencontre par semaine d’octobre à juin au Prieuré, 3 Grande Rue à Étiolles.
Un nouveau parcours Sel de Vie, SDC Province Rennes, Édition CRER, est mis en place depuis la rentrée 2015, avec des modules identiques pour les tranches d’âge, permettant des groupes mixtes (de niveaux).
L’équipe dédiée "KT" se réunit pour préparer ensemble les modules : leurs étapes et les jalons collectifs.
"Que fait-on au catéchisme ?" Cliquez sur le lien suivant : [12]

Aumônerie (6°, 5°, 4°)


Une rencontre tous les 15 jours ou une fois par mois chez l’animateur ou chez les jeunes. Participation possible des parents.
Avec un nouveau parcours : Collection Sel de Vie 11/13 ans, Éditions CRER
Pour les jeunes de 4°, un projet de dîners-débat mensuels sur des thèmes d’actualité est à l’étude.
"Que fait-on à l’aumônerie ?" Cliquez sur le lien suivant : [13]

Messes des familles


Une messe par mois le dimanche à 11h à l’église d’Étiolles plus spécifiquement pour les enfants et les jeunes de l’Éveil à la Foi à l’aumônerie ainsi que leurs familles, parmi la communauté paroissiale, préparée par une équipe dédiée "messes des familles" qui réunit chaque mois talents musicaux et vocaux, représentants KT, paroissiens, parents…

Préparation aux sacrements dans le cadre du catéchisme (baptême, réconciliation, première communion, profession de foi...)


Une équipe dédiée "préparation aux sacrements" réunit les enfants concernés en fonction de leur maturité spirituelle, à un rythme décidé à la carte.
Sauf cas particulier :
- les baptêmes d’enfants se font au bout de 2 ans de catéchisme avec une
préparation en 4 étapes échelonnées sur les 2 ans ;
- le premier sacrement de réconciliation est proposé au cours du CM1
- la première communion est proposée au bout de 2 ans de catéchisme (soit en général à la fin du CM1) ;
- la profession de foi est proposée aux jeunes de 5°

Vous souhaitez être animateur ou assistant d’un groupe de KT ou d’Éveil à la Foi, ou bien participer à la préparation des messes des familles intergénérationnelles, proposer des talents musicaux ou vocaux, ou encore aider des enfants à se préparer à un sacrement, faîtes vous connaître ! Nous avons besoin de vous.

Vous souhaitez inscrire votre enfant (cotisation de 10€ pour EAF, de 35 à 55€ pour KT / Aumônerie)

Contact Équipe Animatrice d’Étiolles :
"Mail"

Visiteurs des malades et personnes âgées


Des chrétiens présents auprès des malades à des titres divers. Cliquez sur le lien suivant : [14]

Funérailles catholiques


Les rites de deuil de l’Église rendent à la mort des hommes sa dignité et sa vérité. La foi de l’Église porte, avec le Christ ressuscité, le fardeau de notre mort.

L’organisation des obsèques religieuses d’un proche est toujours une épreuve.
Quelques conseils pour moins appréhender celle-ci. Cliquez sur le lien suivant : [15]

Vivez votre couple dans la Foi


Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15,13)

Chaque mois, à l’occasion d’un repas convivial, les couples des Équipes Notre-Dame se réunissent avec un prêtre pour prier, partager leurs expériences et échanger sur le thème auquel ils ont réfléchi.
Rejoignez une équipe sur le secteur.
Plus d’infos sur www.equipes-notre-dame.fr ou 01 43 36 08 20

Contact à Étiolles : V. et F. BREBAN - 01 60 77 83 26 "Mail"

Groupe de Prière des Mères


RDV tous les mardis de 13h30 à 14h30 à l’église d’Étiolles (en période scolaire).
Quelques infos sur le Groupe de Prière des Mères. Cliquez sur le lien suivant : [16]

Contact à Étiolles : Animé par Aude de LACHEZE-MUREL - 01 69 89 00 45 et Pascale DESGREES du LOÛ - 01 60 75 71 89 "Mail"

Notes

[1

Composition d’une Équipe Animatrice


Elle est formée de laïcs, diacres, religieux ou religieuses choisis par la communauté, et proposés par le prêtre à l’évêque qui les nomme. D’un prêtre de l’Équipe des prêtres du secteur, qui en est le modérateur.
Les laïcs de l’E.A. doivent être membres de la communauté, être baptisés ou mieux confirmés. Ils doivent participer régulièrement à la vie ecclésiale de celle-ci.
Les laïcs de l’E.A. sont nommés pour un mandat de trois ans, renouvelable une fois.

Mission d’une Équipe Animatrice


L’Équipe Animatrice, avec le prêtre, a pour mission d’animer la communauté paroissiale dont elle émane.
Pour cela, l’E.A. veille à la qualité de vie d’Église de sa communauté paroissiale ; vie spirituelle, service des baptisés et des catéchumènes, service de la communauté humaine, participation à la vie locale.
L’E.A. se doit d’avoir des relations avec les différents mouvements et services existants sur sa paroisse et leur permettre de se faire connaître et de se développer.
Le prêtre est le modérateur de l’E.A. : il lui revient en particulier de veiller à la qualité spirituelle du discernement, d’assurer la communion de tous dans l’engagement missionnaire et d’en vérifier l’authenticité évangélique.
Chaque membre de l’E.A. reçoit personnellement une lettre de mission signée de l’Évêque.

[2

Désignation des membres du CPAE


La nomination de ses membres est faite par l’Évêque sur présentation du prêtre modérateur.

Mission du CPAE


Il apporte à l’Équipe Animatrice son aide pour dégager les moyens matériels au service de la mission, pour l’administration des biens de la paroisse et pour l’information de la communauté en matière économique.
Chaque année, il présente un bilan économique de la paroisse.

[3

Mission des sacristains

Le sacristain veille à préparer et ensuite ranger les objets nécessaires au bon déroulement de toutes les célébrations.
Il s’assure également du bon entretien des ornements liturgiques.
Il est responsable de l’ouverture et de la fermeture des portes de l’église. _ Il tient compte des ornements qui varient suivant les différentes périodes liturgiques.
Il assure le renouvellement du linge, sa propreté, son rangement dans la sacristie.
Il veille au chauffage de l’église. Il vérifie au bon fonctionnement de la sonorisation.
Il effectue les achats d’hosties, cierges, encens, vin de messe.

Préparation d’une célébration


La préparation de la messe nécessite environ une demi-heure afin que tous les éléments utilisés pour le service soient mis en place.
Les objets manipulés par le sacristain sont sacrés, car ils servent aux sacrements.
Il est essentiel de leur accorder du respect en se lavant les mains avant de les utiliser.
Le sanctuaire (partie du chœur située autour de l’autel ; c’est là que se déroulent les célébrations liturgiques et spécialement l’Eucharistie) est aussi sacré ; le sacristain qui entre dans ce lieu effectue un salut devant l’autel lorsqu’il y entre et qu’il en sort.

Le sacristain prépare les accessoires liés aux services religieux :
- Il place les hosties dans un ciboire.
- Il dépose sur le calice la patène (petite assiette destinée à recevoir une hostie), la palle et le purificatoire (linge avec lequel le prêtre essuie ses lèvres et le calice après avoir communié. Signe de respect pour le Corps et le Sang du Christ).
- Il prépare un bol et un manuterge (essuie-main) servant à laver les mains du prêtre avant l’eucharistie.
- Il verse dans deux burettes le vin et l’eau.
- Il va mettre le tout sur la crédence à côté de l’autel.

Le sacristain dépose sur l’autel la nappe, le crucifix (il a sa place au centre), l’évangéliaire et les deux cierges. Il y installe discrètement le micro plat.

[4

Mission d’une Équipe Florale

Décorer l’église. Exprimer, avec des végétaux, dans un langage "symbolique" la Parole si possible proche du calendrier liturgique.
Les bouquets peuvent aider à prier en rendant "visible" l’invisible.

Si vous êtes sensibles à cette forme de prière, venez rejoindre régulièrement ou occasionnellement l’équipe ! Il n’est pas nécessaire d’être très experte en art floral, votre bonne volonté suffira pour démarrer, et petit à petit vous entrerez facilement dans la démarche. (Il existe aussi des formations plus techniques pour les volontaires).

[5

Mission des membres de l’accueil

Les membres sont habituellement là aux messes dominicales à l’entrée de l’église, pour vous dire "bonjour" et vous offrir la feuille et le livret de chants.
Ils sont à la disposition des nouveaux arrivants sur notre paroisse, pour les aider à entrer en contact avec notre communauté, et pour les informer sur son organisation et ses activités.
Ils s’occupent de choisir les lecteurs et les quêteurs.
Ils distribuent mensuellement à la sortie de la messe le Bulletin des Paroisses.

[6

Préparation d’une prière universelle

-Se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu proposée par la liturgie.
-S’interroger sur la façon dont on reçoit cette Parole et la conversion qu’elle suppose.
-S’interroger sur les personnes pour lesquelles on souhaite prier à la lumière de la Parole de Dieu et à l’écoute de la vie du monde.

La Prière Universelle est structurée par 3 éléments :

1. Il y a d’abord ce que l’on appelle une monition pour d’une part inviter brièvement les fidèles à la prière et d’autre part leur en indiquer le sens propre et le rapport avec la liturgie du jour.
2. Puis il y a les intentions proposées par un ou plusieurs membres de la communauté.

Pour bien comprendre, la démarche de l’ensemble de ces intentions de prière est la suivante :
a) C’est le Corps du Christ qui a reçu mission d’annoncer au monde la bonne nouvelle de Jésus Christ. Aussi les chrétiens ne peuvent se rassembler sans demander à Dieu que l’Église, Corps du Christ, se construise et grandisse jusqu’à la pleine stature de celui qui en est la Tête et le Seigneur.
b) Mais le Corps du Christ est solidaire du monde et il ne peut s’en désintéresser dans sa prière. Et cela d’autant plus que le monde est le lieu même où doit se poursuivre l’œuvre de Rédemption et de salut.
c) Tout ce qui est pauvreté doit devenir accueil de Dieu, tout ce qui est ténèbres doit être transfiguré par la lumière du Christ.
d) Et la communauté rassemblée pour chaque Eucharistie ne peut se soustraire à la mission qui lui incombe ; c’est pourquoi elle prie aussi pour sa propre conversion et pour que la force et la lumière lui soient données.

=> Nous prions donc :
- Pour les nécessités de l’Église universelle, le Pape, les Évêques et toutes les catégories de fidèles, pour les missions, l’unité, les vocations, la liberté religieuse, etc.
- Pour les affaires publiques et le salut du monde, le gouvernement, la paix, la justice sociale, l’ordre et le bien-être matériel, etc.
- Pour ceux qui souffrent - pauvreté, maladie, chômage, persécution, exil, prison ; pour les absents, les agonisants, ceux qui sont accablés par le travail, etc.
- Pour la communauté locale (présents et absents), c’est à dire pour tous les événements et éléments qui concerne la vie commune : baptême, confirmation, profession de foi, mariage, ordination ; pour ses défunts en général et tous ses membres vivants, etc.

L’assemblée s’adresse à Dieu en exprimant sa supplication soit par une invocation commune, soit par une prière silencieuse. C’est le moment de la prière universelle proprement dite.

3. Le dernier élément étant la prière conclusive dite par le célébrant qui rassemble les intentions de l’assemblée et les présente au Père dans une oraison.

[7

Mission des lecteurs


La Parole de Dieu est une parole de vie.
Le lecteur est un "porte-parole" de cette Vie que Dieu communique à son peuple aujourd’hui.

Le seul objectif du lecteur est que les membres de l’assemblée qui l’écoutent soient touchés dans leur cœur et éveillés dans leur intelligence par le message de leur Père et Créateur.

Durant la liturgie de la Parole, Dieu parle à son peuple. Les lecteurs sont au service de ce dialogue.

[8

Mission des animateurs

Le rôle des animateurs de chants liturgiques est essentiel. La présence d’un animateur de chant est nécessaire, pour conduire et faire chanter les assemblées aux messes dominicales. Son attitude et sa compétence contribuent à rendre les célébrations à la fois festives et priantes.

[9

"Quel est le rôle des enfants de chœur ?"

Il est très important.
D’abord, ils assistent le prêtre lors de la célébration en lui présentant les différents objets du culte, ce qui lui évite de nombreuses allées et venues. C’est pourquoi on les appelle aussi "servants d’autel".
Ils transmettent la paix dans l’assistance, dirigent la procession de communion, aident le prêtre à ranger l’autel après la communion…
Il suffit d’assister à une messe célébrée par un prêtre seul pour se rendre compte de leur importance de leur présence !
Au cours des grandes cérémonies liturgiques, ils peuvent encore remplir
d’autres fonctions, telle celle de lecteur par exemple.
Mais devenir servant d’autel est aussi important pour eux. Près de l’autel, ils sont près du Seigneur. En participant à la messe le dimanche, ils pénètrent mieux le mystère de la présence du Christ sous les apparences du pain et du vin. En écoutant les lectures de la Bible, ils augmentent leurs
connaissances, surtout lorsque ces lectures leurs sont expliquées, au moment des répétitions par exemple.

"Comment devient-on enfant de chœur ?"


Une formation progressive est assurée.

[10

"Comment faire quand l’un de ses proches veut lui apporter la communion ?"

  • On prépare un lieu pour accueillir l’hostie : Sur la table, on dispose un napperon, une bougie et une croix posée sur la table, par exemple.
  • Entrée en célébration : La personne qui porte la communion, après avoir déposé la custode, commence par le signe de la croix puis peut dire : "La paix soit sur cette maison."
  • Ensuite vient la préparation pénitentielle qui peut être le Je confesse à Dieu. On peut prendre aussi la préparation pénitentielle de la messe paroissiale. Cette première partie se termine par la prière qui peut être la prière d’ouverture de la messe du jour.
  • Écouter la Parole de Dieu : La lecture de la Parole de Dieu sera l’un des textes de la messe du jour. La lecture peut être commentée par quelques mots, de l’homélie de la paroisse par exemple. Il serait bon de prendre la prière universelle paroissiale ou quelques intentions de celle-ci.
  • Communion : La personne qui porte la communion invite à dire le Notre Père. Comme nous l’avons appris du Seigneur et selon son comportement nous pouvons dire : " Notre Père " ... Et tous disent ensemble la prière du Seigneur. Puis, l’hostie est présentée au malade  :" Heureux les invités au repas du Seigneur. Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde." "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri."
  • Après un temps de silence on conclut par le signe de croix : "Que le Dieu tout-puissant nous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen"

[11

"Qu’est-ce que l’Éveil à la Foi ?"

Les rencontres se font une fois par mois, pendant la messe des familles.
Les enfants ont un temps de rencontre adaptée à leur âge, puis rejoignent les autres paroissiens à la messe.
On éveille les enfants à la foi par des mots, des prières, des textes simples.
Les thèmes des rencontres dépendent souvent du calendrier liturgique (Toussaint, Avent, Noël, baptême de Jésus...), mais aussi sur le texte du jour, un évènement, si l’occasion s’y prête.
Nous débutons toujours de la même sorte :
- allumage de la bougie, silence
- prière, en respectant la même trame à chaque séance (l’éveil à la foi se fait
aussi par la répétition de petits rituels) :

  • le signe de croix que nous faisons doucement afin que chacun l’apprenne,
  • nous remercions jésus (chacun s’exprime s’il le veux),
  • nous demandons pardon (idem),
  • enfin nous demandons quelque chose.
    - petit texte court en rapport avec le thème
    - signe de croix
    Ensuite il y a le thème de la séance : reprise du texte, on regarde des images, on discute...
    Nous terminons presque toujours par un bricolage qui est une représentation imagée de nos échanges, de notre rencontre, de nos projets...

"Comment les parents peuvent-ils éveiller leurs enfants à la foi ?"
L’idéal c’est que l’enfants se rende compte de la foi de ses parents. Mais la vie n’est pas toujours aussi simple, alors on peut raconter l’histoire de la bible, le soir en se couchant, prier en famille.
On peut s’aider de petits livres.

[12

"Que fait-on au catéchisme ?"

Catéchisme (CE1-CE2-CM1-CM2)
Environ 20 enfants en 4 groupes les lundi 17h30, mercredi 17h30, samedi 9h30.
Au catéchisme, l’enfant apprend les bases de la culture chrétienne et catholique à partir de textes de l’Ancien et du Nouveau Testament, et de l’actualité du temps liturgique.
Avec l’aide de l’animateur, il apprend petit à petit à transposer dans sa vie cette Parole de Dieu et à s’approprier ce qu’il a retenu dans son "carnet de vie".
Les vies de saints ou témoins sont aussi étudiés comme autant d’exemples de la façon de se mettre dans les pas de Jésus.
Enfin, chaque équipe caté a sa vie de prière à chaque séance, dans un temps calme, un espace dédié autour d’une bougie et d’une illustration, avec le soutien possible d’un chant.
Et les messes des familles généralement préparées en séance KT sont
autant de jalons dans l’année proposées à l’enfant pour vivre le temps
liturgique (Toussaint, Avent, Noël, Carême, Pâques...) au milieu de la
communauté paroissiale.

[13

"Que fait-on à l’aumônerie ?"

Aumônerie (6°, 5°)
2 groupes mixes de 11 jeunes.
A la suite du catéchisme, l’aumônerie rassemble des jeunes qui approfondissent différents aspects de la Foi sans oublier un temps de prière en équipe.
Les réunions, moins scolaires qu’au KT, sont l’occasion d’échanges sur des thèmes variés, encadrés par l’animateur.
Des visites ou des rencontres de témoins agrémentent parfois les séances. _ Des temps forts sont proposés avec d’autres jeunes du secteur.

[14

Des chrétiens présents auprès des malades à des titres divers

En Aumôneries Catholiques Hospitalières ou Maisons de retraite


Les Aumôneries hospitalières sont au nombre de douze dans notre diocèse (Arpajon, Bligny, Champcueil, Corbeil, Draveil, Dourdan, Etampes (Hôpital général et psychiatrique) Evry, Juvisy, Longjumeau, Orsay).
L’aumônerie est un groupe de personnes envoyées par l’Église pour témoigner de l’amour miséricordieux, sous la responsabilité d’un aumônier prêtre ou laïc.
L’aumônerie offre un accompagnement qui aide les patients à puiser dans leurs ressources spirituelles, l’énergie nécessaire pour traverser la crise provoquée par la maladie et ceci quelques soient les convictions religieuses de chacun.
Elle répond aux demandes d’ordre spirituel et/ou religieux exprimées par le patient, par sa famille ou par le personnel soignant.
Elle propose les sacrements de l’Église
Elle travaille dans un esprit interconfessionnel et inter religieux.
Elle se forme en ayant une vie d’équipe régulière, ainsi que des journées de formation proposées par le diocèse.

En tant que membre du Service Évangélique des Malades


C’est un Service de la communauté paroissiale d’un secteur par lequel des laïcs, religieuses et religieux, prêtres et diacres se constituent en équipe pour répondre à l’appel de Jésus. Et cela, en vue de manifester aux personnes malades, âgées ou handicapées, la tendresse de Dieu et leur annoncer la bonne nouvelle de J-Christ. Il s’agit de rejoindre les malades à domicile, dans un souci de présence fraternelle, de cheminer avec eux, dans le respect des consciences, sur le plan de la prière et de la vie sacramentelle. Ces personnes bénévoles se retrouvent en équipe au cours de réunions périodiques pour prier ensemble, partager la Parole, échanger des expériences et recevoir une formation adaptée. Un responsable est nommé pour coordonner les actions.

En faisant partie d’un mouvement proche des malades

  • Service de pédagogie catéchétique spécialisée
  • L’hospitalité de Lourdes et son pèlerinage diocésain annuel en avril avec les personnes malades /handicapées
  • Lourdes Cancer Espérance : pèlerinage annuel en septembre avec les
    personnes vivant la maladie du cancer
  • La Fraternité Chrétienne des Personnes Malades et Handicapées : mouvement d’Eglise animé par les malades et handicapés eux-mêmes

Porter la communion aux malades


Le service de la communion aux malades est de plus en plus répandu. Il
est souvent organisé dans le Service Evangélique des Malades. Il peut aussi arriver qu’un membre d’une famille soit malade et doive rester à la maison.

Pour plus d’infos contacter l’Équipe Diocésaine de la Pastorale de la Santé
Déléguée diocésaine pour la Pastorale de la santé et responsable des aumôneries d’hôpitaux et maisons de retraite : Marie-Françoise Simonin - Maison diocésaine - 21 cours Mgr Romero 91000 Evry cedex - Tél : 01 60 91 17 00

[15

Quelques conseils pour moins appréhender celle-ci

La veillée funéraire


La veillée funéraire est importante dans le rituel catholique des funérailles.
Elle permet à la famille de prendre le temps d’un dernier face à face avec le défunt et à l’entourage de se manifester par des visites de condoléances. C’est l’occasion de lire des textes, d’évoquer des histoires concernant le défunt et d’écouter des musiques qu’il aimait.
Elle peut se dérouler avec ou sans l’aide d’un prêtre ou d’un laïc de la communauté chrétienne soit :

  • au domicile. Le défunt peut être exposé sur un lit de la maison, dans son cercueil ouvert ou fermé.
  • à l’hôpital, dans une pièce où le défunt est exposé chaque fois que la famille le demande.
  • au funérarium, dans un salon privatif.
  • à l’église paroissiale. Il faut demander au prêtre l’autorisation d’y déposer le corps la veille des obsèques dans le cercueil fermé et solliciter une autorisation de dépôt temporaire à la mairie.

Vous pouvez trouver divers ouvrages pour vous aider à la préparation de la veille du défunt à la librairie La Procure 4 place de l’Yerres à Evry Tél : 01 60 77 66 22

Célébration d’obsèques


Une rencontre avec la famille en deuil pour la préparation de la célébration religieuse est proposée par l’Équipe Funérailles de la paroisse. Celle-ci se déroule dans le plus profond respect du deuil.

La famille est ainsi accueillie, écoutée et guidée dans les choix des textes bibliques, des chants et des musiques. Le dialogue se fait en toute confiance, sans jugement, et sans "pression". La participation de la famille à différents moments de la célébration est aussi proposée.

L’Équipe Funérailles de la paroisse est composée de laïcs ayant une expérience de la souffrance, de la détresse et une grande qualité d’écoute et de compassion.

Exemple d’un déroulement de la célébration


Une messe se déroule en quatre temps. Même si vous choisissez une célébration sans eucharistie celle-ci comprendra ces quatre temps.

1-Temps de l’accueil
Accueil de l’assemblée par le célébrant
Célébration de la lumière (un cierge est allumé au cierge pascal et déposé sur le cercueil. C’est le signe de la Résurrection du Christ)
Demande de pardon
Prière d’ouverture

2-Temps de la Parole
Première lecture
Psaume
Lecture de l’Évangile
Prière universelle (Cette prière est faite d’abord pour le défunt et ses proches. Elle doit aussi aider l’assemblée à s’ouvrir aux intentions de l’Église et du monde, aux souffrances et aux espoirs de tous les hommes)
Notre Père (on le dit à ce moment s’il n’y a pas d’eucharistie)

3-Temps de l’Eucharistie
Offertoire
Consécration
Communion des fidèles

4-Temps du dernier adieu
C’est le sommet de l’adieu de toute l’assemblée au défunt (Rituel)
Invitation à la prière
Prière du dernier adieu
Bénédiction du corps en rappel du baptême
Prière à Marie

Divers ouvrages sont disponibles à la librairie La Procure. Exemple :

  • Album hors-série Je suis la vie du magazine Fêtes et Saisons aux Editions du Cerf.
  • Livret Pour préparer la célébration des obsèques de la Revue Tilt n°59

    Adieu au cimetière


    Faisant suite à la célébration paroisiale, cet adieu a vocation à être court.
    Une courte introduction peut être dite, suivie de la lecture d’un passage d’Évangile et de la récitation du Notre Père.
    Une dernière bénédiction du cercueil ou le dépôt d’une fleur peuvent être les derniers gestes avant de se séparer du défunt.

La crémation


La crémation d’un corps n’est pas un rite. Le crématorium n’est pas un lieu de célébration d’obsèques.
La célébration paroissiale reste la clef de voûte des funérailles.

[16

Groupe de Prière des Mères


Les réunions sont hebdomadaires et l’une des règles de base est la confidentialité.

Pendant la réunion, une mère peut être amenée à parler de façon très personnelle, en partageant ses peines ou ses angoisses, sans craindre que rien de ce qu’elle pourra dire ne soit répété à l’extérieur. Les autres la portent dans leur prière mais elle est également soutenue spirituellement par les mères qui appartiennent dans le monde à « Prière des Mères » et qui prient les unes pour les autres.

Cette prière au-delà des frontières et des décalages horaires est d’un réconfort extraordinaire.

Pour les réunions, nous utilisons un livret de prière qui nous est spécifique et qui a déjà été traduit en 25 langues.

En voici le déroulement :
Nous nous rassemblons autour de l’autel. Nous avons placé :

  • Une croix pour nous rappeler que Jésus est notre Sauveur ;
  • Une bougie pour nous rappeler qu’Il est la Lumière du monde ;
  • La Bible pour nous rappeler qu’Il est la Parole Vivante ;
  • Un panier placé au pied de la Croix et destiné à recevoir les noms de nos enfants écrits individuellement sur un petit rond de papier.

A la fin de la prière, chaque mère ira déposer les siens, à genoux devant la Croix, pour bien signifier qu’elle place en toute confiance ses enfants dans les bras de Jésus.

Nous suivons les prières de notre livre tout en ayant des temps de pause pour des chants ou des prières spontanées.