Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

SUPPRIMER les emails en erreur

Accueil > SUPPRIMER les emails en erreur

Sauvegarder la base avant toute manip ! Remettre la simulation à oui à la fin.

Mode simulation : oui

Principe

En publiant et affichant cet article sur le site public, on déclenche la fonction d’effacement si le mode simulation dans le chapeau est à non. La liste des emails à effacer doit se trouver dans l’article 238 (LISTE des emails à supprimer).

Etapes

  1. Sauvegarder la base de données avant toute manipulation, car on va effacer des auteurs, et une erreur est vite arrivée...
  2. Copier la liste des emails à supprimer dans l’article 238 (LISTE des emails à supprimer) sans aucune mise en forme, une adresse par ligne. Au besoin, créer la liste dans Excel pour être sûr qu’elle ait le bon format.
  3. Enregistrer l’article 238 avec la liste, inutile de le publier.
  4. Revenir sur le présent article, vérifier que le mode simulation est à oui, c’est une sécurité pour éviter un effacement non souhaité.
  5. Cliquer sur voir en ligne : la liste des emails s’affiche en noir, toute ligne en rouge signale un email non trouvé, donc un problème dans la liste fournie : adresses fausses, mauvais format de liste...
  6. Si tout est OK, revenir dans l’administration pour changer le mode simulation en non, puis retourner en ligne.
  7. La liste s’affiche à nouveau, mais cette fois les adresses sont supprimées dans les 3 tables.
  8. On peut vérifier la suppression en rechargeant la page, les lignes s’affichent en rouge, vides d’informations car les adresses ne sont plus trouvées. Si elles apparaissent en noir, c’est que le mode simulation est resté à oui.

Lorsque la suppression est effective, revenir dans l’administration, remettre le mode simulation à oui et dépublier l’article.

Sauvegarder à nouveau la base de données.

Il est important de conserver le mode simulation à oui car une erreur est vite commise, et dans ce cas on risque de perdre des auteurs. Si une sauvegarde de la base a été faite au préalable, on peut la récupérer aussitôt.

La sauvegarde finale permet, en cas de problème par ailleurs, de ne pas récupérer de manière intempestive les auteurs supprimés.