Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

Edito

Accueil > Vivre en secteur > Edito

Toussaint, notre vocation et notre destination !

La Toussaint peut résonner comme un slogan : « Tous saints ! » Et cela ne serait pas faux, bien au contraire ! Dans le Premier Testament déjà, l’invitation divine retentissait par la bouche de Moïse : « Soyez saints, car moi, le Seigneur, je suis saint. » Livre du lévitique 19, 1-2. Parmi les qualités que nous connaissons, la sainteté est la qualité qui peut résumer toutes les autres et qui, seule, est propre à Dieu. Nous découvrons ainsi qu’Il veut nous communiquer sa vie, sa grandeur, son amour ! Faire alliance avec nous ! Etonnant ! Jésus relance cet appel. Sorti du Père, il est le Saint (Il fait trembler et reculer les démons !) mais il reste dans l’humilité et relance cette invitation : « Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait ! »

Toussaint nous rappelle notre vocation : être en totale ressemblance avec le Seigneur. Etre ou devenir. Car notre liberté est en jeu. Toussaint nous montre aussi notre destination : être auprès du Seigneur, en lui, pour l’admirer sans cesse et chanter ses merveilles : Création, Rédemption, Sanctification. Ne disons pas que c’est trop beau pour être vrai. Justement parce que cet appel dépasse tellement notre imagination, il ne peut provenir que de la Source. D’ailleurs cette vocation ne vient-elle pas au-devant de nous, de notre désir de faire de notre vie quelque chose de beau, d’utile, de lumineux ? Cet appel à laisser passer la lumière et l’amour divins ne résonne pas seulement à nos oreilles de chair et du cœur, mais coule aussi au plus profond de notre être. Savons-nous l’écouter ?

Toussaint ! Espérance de retrouver nos chers défunts honorés spécialement le 2 novembre. Toussaint ! Appel à prendre des moyens pour nous rendre disponibles au travail du Père et du Fils, et de leur commun Esprit.

Encourageons les jeunes de l’aumônerie du secteur et les jeunes pros et les membres de nos équipes animatrices du vicariat centre à participer aux propositions qui leur sont faites. Lisons la lettre pastorale de notre évêque annonçant le prochain synode ! Enfin la fête du Christ-Roi nous permettra de clôturer l’année liturgique en reconnaissant notre appartenance fondamentale.

Père Jean-Pierre Heidet,
Assomptionniste.

l'Evangile me parle aujourd'hui Arriver à l'heure à la messe S'inscrire aux Newsletters Donner en ligne

A propos du denier du culte...

Un nouveau synode pour 2020