Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

À découvrir : la méditation journalière du Père Félix Amougou

Accueil > Vivre en secteur > ACTUALITES > À découvrir : la méditation journalière du Père Félix Amougou

Vendredi 26 février 2021.
(Saints Larissa, Nestor)

Doit-on se lasser à faire le bien, face à la méchanceté que nous opposent les autres ? NON. Si l’on est vraiment chrétien, notre devoir est de plaire à Dieu en vivant bien avec nos frères et sœurs. C’est cela imiter la fidélité de Dieu notre Père, dont la miséricorde ne change pas sa conduite envers nous. Il est enclin au bien et au bien à tout prix pour sauver et pardonner. Voilà pourquoi il nous est demandé d’aimer tout ce qui est en nos frères. L’offrande faite au Seigneur doit alors venir après la réconciliation et la charité. Il faut d’abord aimer l’homme pour se présenter utilement devant l’Autel de Dieu. Autrement, c’est de la comédie devant les hommes.

Bon 2ème vendredi carême,
Bon chemin de croix.

Jeudi 25 février 2021.

Comme hier avec le Roi de Ninive, la Reine Esther s’en remet à Dieu. Elle prie. On peut donc être détenteur du petit pouvoir humain et reconnaître toujours sa petitesse devant le Tout-puissant. C’est par le bien de la prière qu’on est authentiquement en relation avec Dieu. C’est dans l’évangile du jour que nous le découvrons. Aussi devons-nous redécouvrir et revivre constamment cette puissance de Dieu entre nos mains. Le bien de Dieu que nous lui demandons pour nous, offrons-le déjà aux autres. Carême, temps de l’école de prière.

Bon jeudi de prière !

Mercredi 24 février 2021
(Saint Modeste)

Frères et sœurs,

L’histoire de Ninive de ce jour, nous fait comprendre que nous pouvons nous organiser pour une conversion générale et obtenir une clémence générale de Dieu. Malheureusement, la pesanteur de certains irréductibles et leur insouciance ne favorisent pas le mouvement de retour collectif au Seigneur. Cet exemple peut suffire à être signe pour nous aujourd’hui, afin d’éloigner de nous la colère et le châtiment de Dieu. L’appel à la conversion nous concerne tous sans exception. Puissions- nous en prendre conscience et procéder à cette démarche de repentir total, même « au petit trot ».

Bon mercredi de conversion !

Mardi 23 février 2021.
(Saints Polycarpe, Sérène...)

La Parole de Dieu est productrice de nombreux bienfaits pour l’Homme. C’est du haut de sa Sagesse suprême que le Seigneur l’envoie pour un effet du salut. C’est aussi dans le cadre de la prière, une des activités de foi, que Dieu et l’Homme se servent de la parole vraie. Jésus indique la prière qui est bonne devant Dieu. L’extravagance, l’égoïsme, la théâtralisation, l’intransigeance de vie, ne rentrent pas dans la liste des critères de la bonne prière. Il est même ajouté que le pardon fraternel conditionne toute prière et notre pardon à recevoir de Dieu.
Pardonnons et nous serons pardonnés. C’est aussi là ce qu’il faut faire pour voir exaucée la prière.

Bon 1er mardi de carême.

Lundi 22 février 2021
(Chaire de Saint Pierre, apôtre).

À la vérité, le carême commencé, les seules fêtes reconnues sont la saint Joseph le 19 Mars et l’Annonciation le 25 Mars. Toutefois, la Chaire de Saint Pierre vient "distraire" notre élan de carême pour nous rappeler l’investiture divine du Saint-Père dans le ministère universel qu’il exerce. Ce n’est pas du mérite qu’il faut parler ici, mais du pouvoir donné par "mon Père qui est aux cieux", dit Jésus.

Ces dernier temps, le Pape est dans la réputation des tentations, des persécutions, des provocations et même des profanations. Cette fête convoque notre charité de prière en son intention. Que le Seigneur rende plus solides encore ses épaules ainsi que celles des évêques pour tenir bon dans le saint Ministère qu’il a plu à Dieu de leur confier.

Bon début de semaine.
Nous sommes en carême !

Samedi 20 février 2021.

Chers amis,

Notre application au carême passe par des faits concrets. Il ne faut pas chercher loin pour plaire à Dieu. On pourrait plutôt dire que tout est à notre portée pour devenir saint et/ou juste. Depuis hier, le prophète Isaïe donne des flashes pour se convertir. Jésus attend de nous pendant ce temps de carême un repentir radical, mais concret : partager, compatir, avoir du temps pour Dieu... L’appel de Lévi nous fait voir cette radicalité de vie, pour naître nouveau. C’est pour les pécheurs à se convertir que le sauveur est là. C’est en actes et non en paroles.

Bon 1er week-end de carême.

Vendredi 19 février 2021.

On a débuté le carême il y a deux jours, d’aucuns continuent à se demander de quoi peut-être fait leur jeûne. Ouvrons ensemble les pages d’Isaïe de ce jour, pour y trouver la réponse. Le prophète parle du jeûne qui plaît à Dieu et qui est à trouver au plus profond de nous-mêmes. Celui-là est altruiste, puisque que nous-mêmes, nous nous disposons à recevoir de Dieu. Alors soutenir les fragiles, éviter l’injustice, libérer les opprimés, PARTAGER. C’est cela le vrai jeûne. Et non privation pour privation.

Bon 1er vendredi de carême.
Bon chemin de croix paroissial.

Jeudi 18 février 2021.
(Saints Bernadette, François-Régis, Jean-Pierre).

L’engagement de carême est bel et bien une option à prendre, un choix de vie à faire. Le chrétien doit, pour vivre et se sauver, choisir la Loi de Dieu. S’il le fait, il est définitivement gagné à la cause. Nous nous dépensons parfois sur l’accessoire, alors que l’essentiel est à suivre : Dieu et ses commandements. Alors engageons-nous, dès ce carême et pour le reste de notre vie, à nous laisser orienter par notre Créateur. Voilà le sens de notre conversion radicale. Et c’est le sacrifice qui plaît au Seigneur : la charité d’abord, ensuite la prière, et enfin le jeûne.

Bon mardi de carême et vraie conversion en carême !

Mercredi 17 février 2021.
Mercredi des Cendres.

"Revenez à Dieu de tout votre coeur". "Laissez-vous réconcilier avec Dieu". "Pour être des justes, ne vous faites pas remarquer par les hommes, mais par Dieu, dans le secret".
Quelques phrases par lesquelles nous démarrons le précieux temps de Carême. Plus spécialement cette année, aussi difficile en ses débuts, le combat de la foi épouse les réalités du moment. "Voici que nous montons à Jérusalem", nous écrit le Pape. Le mercredi des cendres marque le début d’un cheminement de salut qui, nous l’espérons, nous conduira à Pâques, notre Salut. Pour ce faire, nous implorons le pardon de Dieu pour nos égarements. Simplicité, humilité, vérité et charité, maitres-mots pour tenir le pari de Dieu.

Bon début de Carême à tous.

- Mardi 16 février 2021
Saints Pamphile et Julienne
MARDI GRAS.

Mardi gras renvoie à un peu d’excès de table, d’abondance. C’est aussi se préparer à entrer dans la période dense du Carême. Le combat spirituel tourne sur le péché ; cette désobéissance de l’homme qui l’a éloigné de son Créateur. Voici que l’ordre de la nature est bouleversé. Ceci provoque le déluge et la colère de Dieu. Noé est préservé pour avoir accompli "tout ce que le Seigneur lui avait ordonné". Dieu bénit ainsi la détermination de l’homme. Il le rassasie miraculeusement et abondamment de ses biens de la terre. Combien sont-ils reconnaissants envers cette bonté de Dieu ? Les plus comblés en veulent toujours plus sans y voir la main de Père. Ils n’y comprennent rien. Dieu est toujours proche de nous.

Bonne mardi GRAS, dans l’abondance de Dieu.

- Lundi 15 février 2021
Saints Claude, Faustin, Georgette.

Une histoire tragique que le fratricide par jalousie de Caïn sur son frère Abel. Chacun de nous est bel et bien le gardien de son frère, nous apprend Caïn. Dieu aime toujours ce bourreau au-delà de son crime et entend le venger si la main humaine venait à se poser sur lui, le criminel. Vraiment, les voies de Dieu sont tout autres. Les pharisiens exigent un signe visible de la venue du Règne de Dieu sur terre. Pourquoi, Seigneur, pourquoi ne pas agir vite et nous laisser tous mourir, alors qu’au moment où nous interpellons la lenteur ou l’indifférence de Dieu, nous sommes bien en vie ? Il nous faut bien écarquiller nos yeux de la foi pour y déceler Dieu qui nous parle, par tant de signes de son amour.

Seigneur, accorde nous de mieux cerner ta présence dans les événements de ce monde. Peu importe leur couleur.

Bon lundi, bon début de semaine.

- Dimanche 14 février 2021.
Saints Cyrille et Méthode.
Saint valentin.

Bien que soit signalée la fête des saints Cyrille et Méthode, en ce 6ème dimanche du temps ordinaire B, on célèbre populairement la saint Valentin. Difficile de s’en défaire. L’amour est évoqué ici à une autre dimension. Celui dont il est question dans l’évangile du jour embrasse la peur, le mal, la lèpre, pour mieux les soigner, à cause de l’homme dont la vie est en danger. L’amour pour l’homme ne se dit donc pas et rien ne le retient. La description que fait la 1ère lecture de la lèpre en dit long sur la gravité d’un tel mal. Mais puisque Jésus s’est engagé au salut de tout homme, il accepte, par compassion, de sortir la créature de ce mal. La souffrance humaine touche le cœur aimant de Dieu. Oui, frères et sœurs bien-aimés, soyons des annonceurs de la Bonne Nouvelle : Christ est notre libérateur et notre salut.

Puissent ceux qui souffrent trouver, par nous, soulagement, force et guérison auprès Lui.

Bon dimanche, paix de Dieu !

- Samedi 13 février 2021
Saints Gilbert et Béatrice

Le récit biblique de la création de l’homme, de sa faute et de la souffrance de Dieu sur cette déchéance s’achève ce jour. L’homme doit désormais travailler et manger à la sueur de son front. Cette disposition rejoint le désir originel du Créateur : subordination de la terre à l’homme. Dieu n’a donc pas changé de confiance sur l’homme. C’est pourquoi le Seigneur multiplie le travail humain pour nourrir l’humanité entière. Jésus compatit à la souffrance du monde et agit en notre faveur. Qu’il nous suffise de lui offrir notre contribution, aussi misérable et modique soit-elle. Participons avec Jésus à éradiquer la misère humaine sous toutes ses formes.

Bon week-end.

- Vendredi 12 février 2021.
Saint Félix.

Après la création de l’Homme et l’interdiction de Dieu, s’en suit malheureusement la chute dont il est question en première lecture de ce jour. L’intronisation de l’Homme par Dieu est déchue en trahison. C’est à cette déchéance que s’attaque le ministère de Jésus. Il restaure la créature humaine, blessée et détruite. Comme hier et avant, Jésus guérit un grave malade amené par des "gens". Jésus fait le nécessaire pour cette compassion et cette solidarité humaines. Les signes de la puissance du Seigneur suscitent la foi et restaurent tout en bien.

Allons à Jésus, avec les autres. C’est Jésus notre salut. À notre "Décapole", il nous attend, et avec notre frère qui souffre, pour nous guérir.

Bon début de week-end !

Heureux vendredi.

- Jeudi 11 février 2021.
Notre Dame de Lourdes.
Journée mondiale des malades.

Plutôt normal que les deux lectures du jour évoquent le visage de la femme. Sa création embellit et réjouit le monde. Car, associée à l’homme pour en prendre soin, la femme insiste pour que tout aille pour le mieux pour la maisonnée. Vrai modèle de prière d’intercession. Et Marie l’a fait et le fait pour le monde.

Sachons intercéder en faveur de notre monde en souffrance. Là, Dieu nous exauce toujours.

Plutôt normal que les deux lectures du jour évoquent le visage de la femme. Sa création embellit et réjouit le monde. Car, associée à l’homme pour en prendre soin, la femme insiste pour que tout aille pour le mieux pour la maisonnée. Vrai modèle de prière d’intercession. Et Marie l’a fait et le fait pour le monde.

Sachons intercéder en faveur de notre monde en souffrance. Là, Dieu nous exauce toujours.

- Mercredi 10 février 2021
Sainte Scolastique

Le texte de la Création de l’Homme est l’un des plus beaux récits de la Bible. L’institution de la souveraineté de cette créature par Dieu s’achève tout de même par une limite, un interdit que le Seigneur lui met à la manoeuvre, POUR NE PAS MOURIR. C’est de l’intérieur de l’être humain que se détermine sa liberté de garder ou gâcher la pureté de sa création. Jésus ne passe pas par quatre chemins pour s’indigner devant la compréhension lente et négligée de ses disciples. Eux aussi, comme la foule, et pas plus que nous aujourd’hui, ne comprennent pas que Dieu n’est pas à l’origine de notre Mal. Ce dernier est invoqué par nous en outrepassant le Commandement de Dieu.

Comme Jésus, obéissons à la volonté de notre Père et NOUS VIVRONS. Gardons ses commandements.

Bon Mercredi avant-cendres !

- Lundi 08 février 2021.
Saints Joséphine, Jérôme et Jacqueline.

Saint Marc nous apprend que seul le contact physique avec Jésus peut opérer des miracles pour ceux qui s’approchent de lui avec foi. Son pouvoir de guérison déborde de son coeur aimant et s’étend même à ses vêtements. Comment recevons-nous la Sainte Communion ? Est-ce que nous communions avec la certitude que ce contact peut opérer des miracles dans nos vies ? Nous recevons réellement le Corps du Christ dans nos corps. Plus qu’une simple guérison de nos maladies physiques, la Communion guérit nos âmes et leur garantit la participation à la vie même de Dieu. Nous avons de nos jours, comme cela a toujours été, des malades de corps et d’âme. Il faut que nous mettions à la disposition de nos parents, amis et connaissances tous les moyens possibles, humains et surhumains, pour les approcher du Seigneur. Nous pouvons le faire en priant pour eux et demandant leur guérison spirituelle et corporelle. Nous avons tous besoin du Sauveur. Les gens ne s’approchent pas de lui parce qu’ils ne l’ont pas encore reconnu, peut-être parce que nous n’avons pas su le leur annoncer.

Bon début de semaine !

- Mercredi 3 février 2021
Saint Blaise

L’amour de Dieu peut passer par quelques épreuves correctionnelles pour l’Homme. Ne jamais se décourager ni douter du Seigneur lorsque nous sommes éprouvés. Il faut plutôt persévérer en ce moment-là dans la confiance à Lui faire. Dieu nous connait, mieux que nous prétendons nous connaître. Dans l’Évangile du jour, on se trompe sur la connaissance profonde de Jésus dans sa propre ville d’origine. De son appartenance familiale, on ne retient pas sa dimension prophétique. Pour cela, « il ne pouvait accomplir aucun miracle » pour eux. Gare à la connaissance superficielle que nous avons de qui nous parle de Dieu. Nous risquons de louper notre salut en ne jugeant que le prophète qui l’annonce. Ça, nous aimons et nous savons le faire.

Bon mercredi à tous en Dieu !

- Mardi 02 février 2021
Présentation du Jésus au temple - (Vie consacrée )

Il se célèbre, ce jour, la Présentation du Seigneur au temple et la Journée mondiale de la Vie consacrée. À vrai dire, c’est le Peuple de Dieu qui est consacré à Dieu dans l’humanité de Jésus. Siméon reste attentif à l’Esprit Saint, qui lui a fait la promesse de voir le Christ avant de mourir. Le vieillard ne baisse pas la garde par rapport à cette grâce. Et voilà que des signes de sa présence l’entrainent au temple. L’annonce de la Pâques est faite à Marie en l’occasion.

Qu’advienne maintenant, pour ce fidèle de Dieu, son entrée dans le Royaume.
Puisse le Seigneur, présent au milieu de nous, nous consacrer en Lui, pour notre salut.

Bon mardi, bonne fête à tous !

- Lundi 1er février 2021

Il est demandé à Jésus de quitter le territoire parce qu’il a fait perdre deux mille porcs. On aurait préféré conserver ces cochons plutôt que de voir le possédé guéri. Plutôt les biens matériels, qui nous apportent argent et bien-être, que la vie digne d’un homme qui n’est pas des nôtres. Nous aussi nous courons le risque de nous attacher à ce qui est à nous, et de désespérer quand nous le perdons. Très peu, en revanche, perdent l’espérance lorsqu’ils voient la faim et la situation précaire de tant d’êtres humains, de tant de familles qui vivent à deux pas de chez eux. Jésus accordait toujours la première place aux personnes, tandis que nous, trop souvent, ne pensons qu’à nous et à ce qui, croyons-nous, nous rend heureux, alors que l’égoïsme n’apporte jamais le bonheur. . .

Prions le Seigneur Jésus de nous apprendre á démasquer le mal dans nos vies et qu’il vienne nous donner un coeur nouveau.

Bon début de semaine et de février 2021 !

l'Evangile me parle aujourd'hui Arriver à l'heure à la messe S'inscrire aux Newsletters Donner en ligne

Concert de Gérard Sablier à St Spire.