Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

1er juillet 2012 : Messe de fin d’année et kermesse paroissiale à Saint-Spire

Accueil > Vivre en secteur > Corbeil - St Spire > Reportages - Souvenirs > 1er juillet 2012 : Messe de fin d’année et kermesse paroissiale à (...)

Cette très belle journée (il n’a PAS plu !!) marquait la fin d’une année pastorale particulièrement riche en événements. La messe, célébrée par et pour toutes les communautés présentes sur notre paroisse, était présidée par le Père Matthias, qui a prononcé l’homélie.

Cette très belle journée (il n’a PAS plu !!) marquait la fin d’une année pastorale particulièrement riche en événements. La messe, célébrée par et pour toutes les communautés présentes sur notre paroisse, était présidée par le Père Matthias, qui a prononcé l’homélie. En voici le texte intégral.

Au terme de cette année pastorale, alors que beaucoup vont partir en vacances pendant l’été, je vous invite à porter trois regards sur l’année qui vient de s’écouler.
D’abord un regard d’action de grâces sur tout ce que nous avons pu vivre.
Ensuite, un regard sur cet été qui vient de commencer.
Et enfin un regard sur l’année prochaine.

1/ Nous voici donc rassemblés pour rendre grâces. Oui, nous voulons remercier le Seigneur qui, pendant une année, a été puissamment à l’œuvre. Par Sa grâce et aussi par notre collaboration, l’Eglise locale a pu grandir. Des enfants sont devenus fils et filles de Dieu par le baptême ainsi que des catéchumènes. Des jeunes et des adultes ont reçu l’Onction de l’Esprit avec la Confirmation. Des jeunes et des adultes ont pour la première fois reçu le Christ dans l’Eucharistie. Des couples se sont unis pour toujours dans le sacrement du mariage. J’ai eu la grâce de devenir diacre ici même dans cette belle cathédrale le 4 décembre dernier, et j’ai été ordonné prêtre à la cathédrale d’Evry il y a une semaine. Des malades ont été vivifiés par l’huile des malades. Enfin, de nombreux péchés ont été pardonnés par le sacrement de Réconciliation. Voilà comment les sept sacrement ont fait grandir notre communauté.
S’il est juste de rendre grâces à Dieu pour Ses merveilles, il nous faut aussi remercier tous les acteurs qui sont impliqués dans les services. Car cette croissance serait impossible sans l’engagement fidèle de tous ceux et de toutes celles qui participent de près ou de loin à la vie de la paroisse.
Merci aux pasteurs qui guident le peuple de Dieu dans ce secteur, merci aux équipes d’accueil, à tous les groupes de préparation aux sacrements, aux catéchistes, merci à tous ceux qui assurent l’animation liturgique, merci aux servants d’autel. Merci aussi à tous ceux qu’on ne voit pas travailler mais qui apportent une contribution importante : les trésoriers, l’équipe communication, ceux qui éditent les feuilles de messe, ceux qui fleurissent l’église et qui font le ménage… J’espère n’oublier personne ! Que chacun se sente remercié pour son travail. Merci à tous ces différents services, plus ou moins visibles, mais tous indispensables pour la bonne marche de notre communauté. Merci enfin aux fidèles pour leur fidélité, pour leurs dons, sans qui l’Eglise ne pourrait vivre, et pour leurs prières.

2/ Après ce double « merci » adressé à Dieu et aux membres de la communauté, je vous invite à porter notre regard sur cet été. Cette longue période ne doit surtout pas nous empêcher de vivre de notre foi, bien au contraire. Car nous ne sommes pas chrétiens seulement une heure par semaine, mais 24h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.
L’été doit être l’occasion d’une rencontre avec d’autres communautés. Là où vous irez pour vivre les sacrements, vous pourrez découvrir d’autres sensibilités, d’autres façons de prier, d’autres façons de célébrer. N’hésitez pas à recueillir les idées qui vous semblent intéressantes à reprendre et à adapter pour notre communauté. Et sachez aussi apporter notre richesse à ces communautés. Par ces rencontres, vous vous émerveillerez devant la beauté et la richesse de notre Eglise. Elle est une dans sa diversité, elle a de nombreuses façons de vivre d’une même foi.
Cet été, n’oublions pas non plus de rendre témoignage. Notre style de vie chrétien doit être l’occasion d’être missionnaires. A ce propos, je vous invite à regarder comment « Vivre l’été autrement » selon le titre de cette campagne proposée par de nombreuses associations chrétiennes.

3/ Enfin, notre regard ne peut s’arrêter à relire cette année-là ni même à cet été, il doit aller encore plus loin. Notre regard doit rejoindre l’année prochaine. Car le 11 octobre prochain, pour les 50 ans de l’ouverture du Concile Vatican II, le pape Benoît XVI nous invite à vivre une année de la foi. Cette année sera l’occasion de creuser ce qui fait notre spécificité, notre identité. Dans notre monde marqué par l’athéisme, l’indifférence et le relativisme, dire « je crois » c’est clairement aller à contre-courant. Et pourtant c’est cela qui nous sauve. Sans appui ferme sur le Christ, le Roc inébranlable, nous finirions par être emportés à tout vent de doctrine, et notre maison bâtie sur le sable sera balayée par les tempêtes de l’existence. L’année prochaine, je vous invite à lire le Youcat. Paru l’an dernier, il a été rédigé par des jeunes pour des jeunes.

En conclusion, je vous invite cet été à vivre toujours plus de la foi, de l’espérance et de la charité. A vivre de la charité en rendant grâces à Dieu pour tous les biens qu’Il nous a donnés cette année. A vivre de l’espérance en étant prêt à rendre compte de l’espérance qui habite en vous dans vos rencontres de cette été. Enfin, à vivre de la foi dans cette année de la foi qui va bientôt s’ouvrir.

Je souhaite à tous et à chacun un bon été, un été reposant, un été rempli de découvertes enrichissantes et un été marqué par de belles rencontres. Amen !

A la fin de la célébration, des cadeaux furent offerts au Père Matthias et au Père Charlemagne, qui nous quittent, pour leur dire notre affection et notre regret de les voir s’éloigner de nous. Rendons grâce pour leur chaleureuse présence et leur disponibilité au sein de notre paroisse. Nous leur souhaitons bonne route dans l’annonce de la Bonne Nouvelle !

Dès la sortie de la messe, joyeusement animée à la guitare par Romaric Frère et Thomas Fernandes, et pour se remettre de nos émotions tout en dégustant l’apéritif, la communauté portugaise nous a régalés de danses "endiablées"(!), qui ont fait, comme de coutume, l’admiration de tous !

Puis il s’agit de passer aux choses sérieuses : le repas !

JPEG - 37.6 ko
On s’inscrit sagement...
JPEG - 34.6 ko
... avant de déguster !


JPEG - 15.6 ko
Côté cuisine : un homme, seul, face à ses friteuses ! Prêt à tout ! C’est Maurice !
JPEG - 35.5 ko
aux grillades, c’est plus cool !

JPEG - 27.8 ko
L’après-midi, retour des danses... cette fois-ci, c’est le Cap Vert qui est à l’honneur !
JPEG - 29.6 ko
Brocante...
JPEG - 35.7 ko
... et pâtisserie : gros succès garanti !
JPEG - 39.7 ko
Les lots sont prêts ! Et toutes les enveloppes sont gagnantes !
JPEG - 34.9 ko
Petite galerie de portraits !...

JPEG - 27.5 ko
... pris sur le vif !

Un grand merci à tous, sans oublier Aline, qui tenait les jeux pour les enfants, et à toutes les "petites mains" qui ont oeuvré avec leur habituelle générosité à la réussite de cette journée !