Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

14 octobre 2018 : fête patronale et de la dédicace à Saint Spire

Accueil > Vivre en secteur > Corbeil - St Spire > Reportages - Souvenirs > 14 octobre 2018 : fête patronale et de la dédicace à Saint Spire

Bonnes fêtes au pluriel !

Nous avons initié depuis trois ans, de marquer la fête patronale de saint Spire - officiellement le 1er août - par une célébration paroissiale avec vénération des reliques du saint Patron chaque premier dimanche du mois d’août. Cet événement a connu du succès, malgré la période des vacances d’été.

La question s’est posée : pourquoi ne pas reporter cette fête à la rentrée lorsque la majorité des paroissiens est présente ?

Voici chose faite ! car cette année 2018, nous reprenons la tradition de marquer l’anniversaire de la Dédicace de notre église paroissiale, consacrée le 10 octobre 1437. Nous regroupons ainsi les deux événements à la rentrée, le dimanche le plus proche du 10 octobre. Les équipes animatrice et liturgique ont suggéré le dimanche qui suit le 10 octobre.

D’où cette année, le dimanche 14 octobre 2018 à la messe solennelle de 10h30 à l’église cathédrale saint Spire, nous avons la joie de célébrer à la fois la fête patronale désormais reportée localement au mois d’octobre et la fête anniversaire de la Dédicace.

C’est une première ! Nous souhaitons que cela se perpétue pour le grand bien de notre paroisse. Ceci, pour la connaissance de saint Spire, doublement patron : Patron de la première église cathédrale du diocèse à sa création et patron secondaire du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes. Le moment est aussi donné à tous les services, équipes et mouvements de la paroisse de se rassembler d’un seul cœur pour rendre grâce au Seigneur sous l’œil de saint Spire. C’est aussi l’occasion avec ferveur de témoigner de notre foi dans la joie de l’Evangile.

Bonnes fêtes !

Père Emmanuel BIDZOGO


La foule très nombreuse qui s’est rendue à la messe solennelle a bien témoigné de l’affection des paroissiens pour leur saint patron. Et le temps superbe a permis à plus de soixante personnes de participer à un mémorable déjeuner dans les jardins du presbytère, déjeuner qui s’est prolongé fort tard dans l’après-midi… Bref, une très belle journée de communion paroissiale !

Homélie du père Emmanuel BIDZOGO

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ ! Bonnes fêtes !

Oui, je vous souhaite une joyeuse fête au pluriel ; car nous avons la joie de célébrer en ce 14 octobre 2018, à la fois la fête patronale (fête de saint Spire) et la fête anniversaire de la Dédicace de cette église, c’est-à-dire la consécration de cette église saint Spire. Cette consécration avait eu lieu le 10 octobre 1437.

Quelle(s) signification (s) donnée (s) à un tel événement ?

• La consécration d’une église en quelque sorte le baptême de cette église où nous venons en communauté et individuellement célébrer notre foi et prier. Lieu qui porte la marque de multiples tranches de la vie des croyants depuis plusieurs siècles : événements heureux et événements douloureux … Lieu de vie ; de passage ; de paix, de confiance … Lieu de fraternité à vivre et à construire en signe du Royaume présent (Le Royaume est déjà parmi nous) et Royaume à venir (pas encore totalement accompli pour nous) car nous sommes en chemin.

Les gestes, paroles et matériaux utilisés lors de la consécration parlent d’eux-mêmes ! Ces matériaux avaient été sans aucun doute utilisés le jour de la Dédicace :
-  La lumière …
-  L’encens …
-  Le Saint-Chrême …
-  L’aspersion d’eau bénie …
-  Les croix de consécration …

Rappelant visiblement le baptême.

• La fête du Saint Patron Saint Spire en présence de ses reliques au pied du maître autel ! Ces reliques renforcent la puissance visible du signe de communion avec Saint Spire, le saint Patron de notre paroisse.

Nous avons tous le privilège d’avoir un ou plusieurs prénoms, ce sont nos saints patrons … je vous invite les enfants du catéchisme présents ce matin, si vous ne l’avez pas encore fait, d’aller chercher l’histoire du saint patron dont vous portez le nom, votre prénom. Quelle a été sa vie ? Ses décisions importantes ? le jour dans le calendrier pour lequel il est fêté …Demandez à vos parents comment ils ont fait le choix de votre prénom … Voilà un petit devoir de KT à la maison !

Pour revenir à Saint Spire, patron de cette cathédrale où nous sommes et en même temps patron secondaire de l’ensemble du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes : Saint Spire (Saint Exupère) fut le 1er évêque du diocèse de Bayeux. Ses reliques arrivèrent à Corbeil par le Compte HAYMON. Ce dernier fit construire une église collégiale vers 946 (église abbatiale) pour abriter les reliques du saint.

Plusieurs endroits dans cette église évoquent la vie de saint Spire :

-  Un beau vitrail illustre des pans de sa vie côté droit étant devant l’autel le regard vers l’assemblée.
-  Une grande statut majestueuse côté chapelle du jour et du Saint Sacrement, avec ses reliques, et des vitraux illustrant saint Spire, saint Loup …
-  Enfin, un tableau à la chapelle de la Vierge Marie, montrant une guérison attribuée à saint Spire. En effet, saint Spire d’après de nombreux témoignages, a accompli plusieurs guérisons de son vivant et après sa mort. Une prière lui est dédiée.
-  De nos jours et à notre initiative, vous avez des cierges de dévotion de saint Spire pour soutenir et prolonger votre prière.

Fêter le saint Patron d’une paroisse c’est donc fertiliser et fortifier notre lien avec lui par la prière. C’est nous dire et prendre conscience quand nous venons prier en ce lieu sous son regard, qu’il porte nos prières … Il facilite en quelque sorte notre relation avec Dieu.

• Frères et sœurs en Jésus-Christ, ce jour 14 octobre 2018 dans l’Église universelle, deux événements à retenir :

-  Le début de la semaine missionnaire mondiale avec pour thème : « Ensemble, osons la mission » …
-  La poursuite du synode des évêques à Rome sur le thème : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Des vocations multiples dont notre Église a tant besoin. Oui, « la moisson est abondante, les ouvriers peu nombreux ! Priez donc le Maître de la moisson pour qu’il envoie des ouvriers à sa vigne ! »
La Parole de Dieu de ce jour nous invite à devenir des partenaires héritiers, des bâtisseurs du Royaume de Dieu. A cette question posée à Jésus par un homme : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? ». Question légitime ! voilà quelqu’un qui cherche le Royaume, la vie éternelle. Combien aujourd’hui se préoccupe de cette question dans notre vie contemporaine marquée par la course et différentes préoccupations. Jésus répond en l’invitant à « être » d’abord et non à « faire » à tout prix. Devenir disciple de l’Amour de Dieu et non comptable uniquement des lois à remplir comme pour des cases à cocher dont on se sent quitte. Il s’agit de se laisser habiter par l’Amour du Christ, par son Esprit. Une telle disponibilité à l’écoute de l’Esprit débouche à une générosité à la mesure divine, à s’engager avec le Christ. Le « suis-moi » retentit alors comme un boulevard qui engendre l’Amour infini pour ses frères et sœurs en humanité, et finalement pour Dieu. A ce niveau, l’évangéliste nous rapporte la résistance de cet homme car il était alourdi par ses grands biens.

En définitive, à retenir que L’amour de Dieu signifie celui du prochain à la manière de soi-même.

La question posée à chacun de nous en ce dimanche : quels sont tes points de résistance à l’Amour divin qui te tend la main ? Qu’est-ce qui m’encombre et qui m’empêche d’entrer par le « trou d’une aiguille ». Attention ! ne pas se tromper d’aiguille, car ici c’est une ouverture très réduite, porte étroite pour entrer dans une maison au temps de Jésus en Palestine. Évidemment, il était impossible à un chameau d’y pénétrer.

En ce jour de fête, rassemblons toutes nos bonnes actions ! Présentons à Dieu nos projets sous l’œil de saint Spire.

Que notre regard devienne aimant, bienveillant à l’instar de Jésus. Ensemble, osons la mission de construire une communauté chrétienne où chacun est heureux de trouver sa place et il y a tant de places au sein d’une communauté paroissiale !

A VOUS TOUS, BONNES FÊTES !

Que le Seigneur nous bénisse. Terminons par cette prière à saint Spire : Saint Spire, priez pour nous. Saint Spire priez pour notre guérison. Amen.

Père Emmanuel BIDZOGO


Accédez d’un clic au déroulé de la messe solennelle et au livret historique distribué à l’occasion de cette belle journée !

PDF - 125.5 ko
Déroulé messe
PDF - 1.9 Mo
Livret Dédicace

Sans oublier quelques photos, souvenir de cette mémorable journée !

JPEG - 86.3 ko
Bénédiction des croix de consécration
JPEG - 96.3 ko
Les reliques de saint Spire ont été placées devant l’autel
JPEG - 106 ko
Un moment fort de la messe : un chant d’action de grâce magnifiquement interprété par les enfants du KT de la communauté portugaise
JPEG - 82.5 ko
Procession derrière une bannière, précieusement conservée par la paroisse
JPEG - 142.8 ko
Après l’apéritif servi sur le parvis, plus de 60 personnes partagent un repas tiré du sac

JPEG - 121.6 ko
Le Père Emmanuel hésite à couper le gâteau cathédrale, encouragé pourtant par Armindo Condé, responsable historique de la communauté portugaise !
JPEG - 87.6 ko
Eh oui, Saint Spire est à croquer ! ... grâce à un fidèle... pâtissier ! Qu’il soit remercié pour cette magnifique réalisation, qui a épaté tout le monde !
JPEG - 131 ko
Christophe Tricoit ou le bonheur de servir !

Un très beau concert a clôturé cette journée, donné par Gérard Sablier à l’orgue et Patricia Chertier à la flûte traversière, devant un public averti et enthousiaste. Nous avons pu entendre une œuvre de François Couperin, la "Messe à l’usage des couvents". Merci à eux pour ce très beau moment !

l'Evangile me parle aujourd'hui Arriver à l'heure à la messe S'inscrire aux Newsletters Donner en ligne

Spécial Synode des Jeunes